Trame d'art

Trame d'art

La peau et le collage un atelier médiatisé comme soutien aux personnes souffrant de maladies de peau.

La peau est notre enveloppe corporelle, elle nous protège, elle permet de nous identifier les uns les autres, mais parfois elle nous dessert à tel point qu’elle nous empêche de nous reconnaître nous même, elle nous fait souffrir physiquement et psychiquement, elle nous envoie des signaux que nous ne sommes pas toujours en mesure de décrypter.

La rencontre avec une personne atteinte d’un eczéma géant m’a amenée à me pencher sur la dermatite atopique, maladie de peau de plus en plus fréquente chez les enfants et les adultes, maladie affichante qui pose des problèmes de reconnaissance et d’estime de soi, dans une société qui privilégie l’apparence et l’originalité mais pas la marginalisation. Les médecins, les sociologues, les historiens, les artistes ont cherché l’origine des maladies de peau, que ce soit une défaillance immunitaire ou un mal être plus profond, les recherches ne sont pas terminées. En tant qu’artiste plasticienne et collagiste, il s'agit de mettre en place un atelier d’art-thérapie avec la médiation collage pour venir en aide aux personnes atteintes de maladies de peau les privant d’une bonne opinion d’eux. Comment la rencontre de ces personnes et de ce médium peut permettre un cheminement vers un apaisement physique et psychique.

 

Catherine Buatier, juin 2012



08/11/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 43 autres membres